par Franck Thomas

Poster un message

En réponse à :

  • Toile de fond

    publié dans Trajet d’oubli

    novembre 2008

    « Il faut croire Claude Lorrain, les pre­miers plans d’un tableau sont tou­jours répu­gnants et l’art exige qu’on situe l’intérêt de l’œuvre dans les loin­tains, dans l’insaisissable, là où se réfugie le men­songe, ce rêve pris sur le fait, et seul amour des hommes. » Derrière Arthur assis, les cheveux au vent, la mer, les mots. D’abord, quelques bâti­ments en sur­plomb, pierre de taille, un village, hameau sauvage, ruines savantes, blanche, morte façon, des portes arrondies, propres et sèches et belles. Le long (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

contact

2021 © frth